Rancio 2007
  • Rancio 2007
  • Rancio 2007
  • Rancio 2007

Rancio 2007

Référence: lousranc
Producteur : Lous grezes


25,90








Vin acajou - Bouteille de 75 cl - Vin de France - Garde : 10 ans - Servir à 15-16 °C

A 135m d'altitude, ce sol argilo calcaire aux marnes-valenginiens est le plus élevé et le plus pauvre de Domessargues. Sous l'influence du soleil, une belle acidité est ainsi garantie ; le gout de craie y est souvent en dégustant. Les vignes ont une orientation sud-ouest et une moyenne d'âge de 40 ans. L'engrais n'est pas permis, tout au plus un peu de compost est utilisé si nécessaire. Le travail de la terre se fait de manière totalement mécanique ainsi que le désherbage sous les vignes à l'aide de l'inter cep spécifique. Le maintien naturel du vignoble est assuré par l'exposition à la tramontane et surtout au mistral, ce qui favorise le culture biologique. La proximité des Cévennes explique les variations de températures conséquentes entre le jour et la nuit. Cette approche empathique témoigne du respect pour la fruit et la plante.

La vigne est taillée tardivement en 'double Guyot', les rameaux sont construits en palissade et ont récemment été rehaussés afin d'optimiser la photosynthèse. Pour contrôler la croissance, le plant n'est plus ébourgeonné comme avant vu qu'à la floraison les rendements sont naturellement maitrisés. Les entre-cœurs sont évincés si nécessaire, c'est une technique biologique pour éviter la pourriture. Mais la végétation actuelle est plus calme et profite des traitements de purin d'ortie, prêle faites à la maison. A partir de là, le raisin peut mûrir jusqu'à la récolte manuelle. Le fruit ne peut être trop mûr lors de la récolte mais doit avoir suffisamment de tanins mûrs, ce qui nécessite un timing parfait au jour prêt de la vendange afin d'assurer des acides frais. Lors de la récolte manuelle, un tri sévère ne mènera que les raisins en bonnes santé vers la cuve.

Vin élevé 10 ans en fûts sans ouillage.

Dégustation : la robe est acajou translucide. Le nez est dominé par l'acidité volatile, mais en cherchant bien, on trouve du caramel, de la figue, du café, des épices... La bouche est méga-longiligne, avec une acidité traçante hors norme. C'est enrobé par une matière douce, caressante, très oxydative, évoquant un Verdelo ou un Sercial de Madère, l'alcool en moins. La finale est fraîche, tonique – même à température ambiante – avec une palanquée d'épices qui vous tombe dessus, et le café, la liqueur de noix, le toffee... Magnifique. 





Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...



Saperavi 2008
18,50

Le Gypse 2017
14,95

Nombre de résultats par page : 1 3 15