Brézême 2017
  • Brézême 2017
  • Brézême 2017

Brézême 2017

Référence: texbrez15
Producteur : Texier (Éric)


Brézême 2017 n'est pas en stock aujourd'hui.
Nous vous préviendrons par email dès qu'il sera disponible :

Nom :
Société :
Email :
Téléphone :








Vin rouge - région Rhône - bouteille de 75cl - AOC Côtes du Rhône Brézême - T° de service 15-17°C - Garde sur 5 ans

 

En 1990, Éric Texier fut intrigué par une lecture sur le vignoble de Brézème dans le livre du Dr Ramain, daté de 1880, Les Grands Vins de France. En explorant le secteur, il fut convaincu que ce coteau raide et exposé au sud, sur un sol argilo-calcaire, pouvait produire des vins de grande qualité. 
Brézême est un vignoble minuscule de 22 ha en production de la zone septentrionale des Côtes du Rhône, entre la zone septentrionale et méridionale en fait, à Livron sur Drôme (15km au sud de Valence). Ce vignoble avait une grande notoriété au 18ème et 19ème siècle avant l’arrivée du phylloxéra et qui présente des similitudes avec le terroir de l’Hermitage situé 30 km plus au Nord. Après la dévastation du pou térébrant, les propriétés viticoles se tournèrent vers la culture fruitière qui perdure encore aujourd’hui. 

En explorant la région, il remarque une parcelles de vieilles vignes en coteau situées vers l’est, proches de celles préservées et exploitées par M. François Pouchoulin Les vieilles vignes du Brézème, de plus de 60 ans, ont toujours été exploitées dans le respect des traditions les plus anciennes. Quelques années plus tard, il produisait ses premiers vins et il est aujourd’hui l’un des premiers producteurs en bouteilles avec 3 vins : Brézème, Brézème VV Domaine de Pergault et Brézème Roussanne.
 
Le Vin
Le Brézème est une Syrah de climat froid, qui donne un vin très sauvage à la personnalité forte, présentant des notes de feuilles de cassis et d’olives noires très intenses. Loin des Syrah méridionales très mûres, le vin évoque plutôt l’équilibre bourguignon. L’harmonie entre vivacité et structure qu’offre le vin durant les premières années évolue et s’arrondit après 3 à 5 ans de vieillissement. Il accompagne dans sa jeunesse la cuisine rustique et en rondeur (pot au feu, garbure, petit salé) et le gibier à plume sur son évolution.

 
Vinification et élevage
Tri manuel sur table, égrappage, pigeage. Macération préfermentaire sous glace carbonique. Pas de levurage. Pas d’utilisation du SO² avant la mise. Élevage en fûts de 1 à 3 vins et demi-muids neufs sur lies fines pendant 18 à 24 mois. Mise en bouteille sans collage ni filtration.


Les Vignes
La vigne de Brézème est principalement située en bas-milieu de coteau. Elle est plantée en Syrah d’une quinzaine d’années, à une densité de 5000 pieds/ha, et conduite en cordon.


Le Terroir
Il est le plus méridional des sites septentrionaux, au confluent de la Drome et du Rhône, mais est baigné par l’air froid du Vercors qui descend tous les soirs le long de la Drôme. Ses caractéristiques topographiques et géologiques sont proches de celles de certaines parcelles d’Hermitage comme Maison Blanche, situé à 36 km au nord. Le vignoble est exposé plein sud. La pente s’accentue vers le haut où l’on trouve d’anciennes terrasses aujourd’hui non exploitées. Le sol est composé de marnes calcaires, plus riches en argile au pied de la pente. Le vignoble est balayé plus de 100 jours par an par le Mistral. Du fait de son méso climat particulier, les vendanges sont plus tardives qu’en Hermitage, de fin septembre à début octobre.

L’Histoire
Les premières vignes sur les coteau de Brézème datent de l'occupation romaine de la Gaule. Le premier texte relatif à la vigne à Livron date de 1422. Il s'agit "d'une décharge d'une pension versée à l'évêque de Valence pour des impôts sur le vin, les poids du moulin et la tuerie (abattoirs)" (Chauvel, 1988).

C'est en 1810, semble-t-il, que le vignoble atteint son apogée. Le Comte de Sinard écrit alors dans son ouvrage cité en référence : "Le meilleur vignoble de ce canton se nomme Brézème. Son exposition est des plus heureuses. Elle est au pied et sous la pente d'une montagne qui la garantit des vents du Nord. Le terrain forme une ligne courbe dont le centre est au sud et, les extrémités inclinant à l'est et à l'ouest , elle est ainsi chauffée par le soleil tout le long du jour. Il résulte de cette exposition une chaleur plus forte qu'on ne l'imaginerait au 44è degré (de latitude) où elle est située". 

Les vins de Brézème rivalisaient avec ceux de l’Hermitage et se vendaient presque au même prix. Le phylloxéra et les guerres conduirent à un déclin progressif jusqu’en 1961, où il restait moins d’un hectare en plantation. Malgré cela en 1943, la région fut reconnue par un décret d’appellation sur à peine 10 hectares en AOC Côtes du Rhône Brézème, quelques rares producteurs continuant de croire dans ce vignoble. Parmi eux Monsieur Pouchoulin qui détient aujourd’hui des Syrahs de 60 à 100 ans. Grâce à lui et à son père, le vignoble n’a pas disparu et en 1984, la zone d’AOC Côtes du Rhône Brézème a été étendue à 22 hectares. Avec le temps et la replantation, il y a aujourd’hui 22 hectares en production.




Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...



Saumur-Champigny rouge 2018
15,90

La mousse à K 2019 MAGNUM
38,90

Les larmes des Damas
20,90

Nombre de résultats par page : 1 3 15