Les Gravettes 2019
  • Les Gravettes 2019
  • Les Gravettes 2019

Les Gravettes 2019

Référence: BARTgrav
Producteur : Barthassade (Clos de la)


18,50








Cépages Grenache noir, Cinsault et Syrah - Vin rouge - AOC Terrasses du Larzac - Bouteille de 75 cl - Garde : jusqu'en 2025 - Servir à 15-17 °C

Prix propriété

Formés en Bourgogne, nous nous installons dans les Terrasses du Larzac pour réaliser notre premier millésime en 2014. Impressionnés depuis le début des années 2000 par la qualité des vins provenant de cette aire de production, le choix des Terrasses du Larzac s’est imposé comme une évidence dès le début du projet d’installation. Cette région offre en effet une grande variété de terroirs à très fort potentiel qualitatif, des paysages d’une beauté saisissante et permet la production de vins de grande expression, capables de réunir fraîcheur et gourmandise, correspondant parfaitement à ce que nous recherchons.

"Clos de la Barthassade" tire son origine de l'occitan "bartàs" qui signifie "buisson, broussaille" et fait référence au bois touffu bordant nos parcelles à Montpeyroux. Après quelques années de recherches, nous trouvons nos vignes en 2013 : 9,5 ha de syrah, grenache noir, cinsault, mourvèdre et chenin blanc. Réparties en quatre îlots sur les communes de Montpeyroux, Jonquières et Saint-Saturnin, ces vignes sont âgées de 30 à 40 ans et toutes les parcelles sont classés en AOC Terrasses du Larzac.

En 2018, nous finissons par trouver une vigne de chardonnay – cépage qui nous est cher – au sud de Jonquières, et reprenons en fermage quelques petites parcelles de vieux cinsaults, mourvèdre et vieux carignans noirs proches de notre îlot des Combariolles à Jonquières. En 2019, notre parcellaire est porté à 13.2 ha avec l’acquisition d’un peu moins de 3 ha de vignes.

Le respect de la vigne et du sol : le travail à la vigne est manuel dès que cela est possible (pré-taille, taille, épamprage, ébourgeonnage, palissage, rognage, écimage, vendanges en vert), le but étant de préserver la longévité de nos vieilles vignes et de limiter le passage du tracteur afin de limiter le tassement des sols. Par exemple, nous nous limitons à deux labours au tracteur par an, ce qui nécessite de peaufiner le désherbage sous le rang à la pioche. De la même manière, les passages du tracteurs lors des traitements ne se font que toutes les 4 rangées seulement, ce qui suppose un travail très précis à la vigne pour aérer les raisins. Notre travail est donc soucieux du respect du végétal, de l’environnement et des contraintes de l’agriculture biologique (pas de pesticides ni d’insecticides, même bio, et limitation des doses de soufre et de cuivre bien en deçà de ce qui est toléré en bio). En outre, plusieurs tâches s’effectuent en lien avec le calendrier biodynamique (taille, rognage).

Les raisins sont vinifiés naturellement, sans levures ni soufre ajoutés. Après un tri à la vigne, les raisins sont ramenés directement à la cave puis à nouveau triés si besoin. Ensuite, les vinifications parcellaires sont totalement naturelles et respectueuses de la matière première. Naturelles car ce sont d’une part les levures indigènes – naturellement présentes sur chaque parcelle – qui travaillent, et que d’autre part nous ne rajoutons pas de sulfites avant et pendant les fermentations, afin de ne pas sélectionner en amont les souches de levures qui ne vont pas tarder à se succéder pour transformer le sucre en alcool.

Assemblage : 55% grenache, 30% cinsault, 15% syrah   Âge moyen des vignes : 30 ans      Taille :  en cordon de royat et gobelet

Terroir :  terrasses caillouteuses (éboulis calcaires) à Montpeyroux (Lieu-dit La Barthassade) et à Jonquières (Lieu-dit Les Combariolles et Bois de Paulhau)

Rendements : 35 hl/ha

Vinification : vendanges entières (à 60% pour le grenache et 50% pour la syrah), encuvage et décuvage par gravité, remontages pendant les 2/3 de la fermentation puis pigeages, contrôle des températures, cuvaison de 3 semaines.

Élevage : 17 mois en demi-muids, barriques et œuf béton.

Dégustation :  La robe est grenat très sombre, limite opaque. Le nez est fin, frais, grâce à une volatile classieuse qui vous titille les narines. Elle est complétée par du coulis de fruits noirs et des notes résino-balsamiques. La bouche allie ampleur et tension, avec une matière veloutée et aérienne qui vous nappe le moindre mm² de votre palais, et une grande fraîcheur aromatique qui tient lieu de colonne vertébrale. L'ensemble est déjà harmonieux, même s'il est à gager que ce sera encore meilleur d'ici quelque mois. La finale gagne en densité tout en restant sur l'élégance, associant les fruits noirs au cacao, rafraîchis par une pointe d'agrume, avec une belle persistance sur l'orange amère et la griotte chocolatée.

14 % Alc. Vol.




Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...



Zinfandel de l'Arjolle 2019
14,50

Régal du Loup rouge 2019
13,90

Nombre de résultats par page : 1 3 15