L'As du Pique 2018
  • L'As du Pique 2018
  • L'As du Pique 2018

L'As du Pique 2018

Référence: piqueasdepi
Producteur : Pique Basse (Domaine)


13,50








Cépages Grenache, Syrah et Mourvèdre - vin rouge - bouteille de 75cl - AOC Côtes du Rhône Roaix - garde : jusqu'en 2025 - T° de service : 16-17° carafage : 2h

DISPONIBLE EN MAGNUM

Olivier Tropet a repris le domaine des grands parents en 2000 sur une AOC peu connue, une des plus petites (96ha) en Côtes du Rhône communales (61 ha pour St Pantaléon et 81 ha Puyméras). En face du Ventoux avec des expositions Est et Sud/Est principalement, Olivier Tropet produit des vins à l'étonnante fraîcheur et au soyeux irrésistible.

Cette cuvée est un assemblage de trois cépages, le Grenache (75 %), la Syrah (20 %)  et le Mourvèdre (5 %).

Si le premier est le plus ancien avec 40 ans d’âge, les seconds le suivent avec une différence de 10 à 15 ans et tous trois puisent leurs racines sur les coteaux du massif du Ventabren dans des parcelles orientées Sud / Sud-est, sises aux lieux-dits «Les Camioles» au sol sablonneux et «Les Banettes» argileuses donnant des rendements de 25 à 30 hectolitres par hectare ou six, sept grappes par pied.

Les vendanges se font manuellement avec un tri sévère à la parcelle. Le raisin est éraflé puis encuvé sans foulage, la macération durant 35 jours en cuve de béton avec alternance raisonnée des remontages et pigeages en vue d’une extraction douce des composés phénoliques, les fermentations au moyen des seules levures présentes sur les raisins, l’assemblage et l’élevage des jus de presse et de goutte sur lies fines durant douze mois seront les étapes nécessaires avant la mise en bouteilles en une seule fois sans collage et filtration.
 

Dégustation : la robe est grenat sombre translucide. Le nez est fin, profond, raffiné, sur la liqueur de framboise, l'encens, la pierre chaude et le poivre blanc. La bouche est élancée, tendue par un fil invisible, déployant une matière finement veloutée nappant le palais avec générosité, et toujours une belle fraîcheur aromatique (même si on sent que ça chauffe en arrière-plan, avouons-le). La finale est tonique, un peu plus mâchue que Chasse-cœur, avec une framboise plus exubérante, équilibrée par de beaux amers (noyau de cerise), et une persistance sur le poivre et la craie.

Accords : gigot d’agneau mariné à l’huile d’olive et herbes de Provence, moussaka, côte de boeuf à l’os.
A carafer 2 heures avant de servir, ou à garder 4 à 5 ans

14.5 % Alc. Vol.

 




Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...



Les Pradels L20
9,90

Saumur L'îlot des biches 2018
13,00

Muscadet Clos de la Butte 2020
9,90

Nombre de résultats par page : 1 3 15