Sylvaner Vieilles vignes Dirler 2017
  • Sylvaner Vieilles vignes Dirler 2017
  • Sylvaner Vieilles vignes Dirler 2017

Sylvaner Vieilles vignes Dirler 2017

Reference: dirsylv
Producteur: Dirler-Cadé


14,50








Dry white wine - 75 cl bottle - AOC Alsace - Serve at 10-12 °C

 

Le Domaine DIRLER-CADE se situe dans le petit village de Bergholtz (1000 habitants environ) , à 3 km au sud-est de la petite ville de Guebwiller (11500 habitants) . Guebwiller est la porte d'entrée de la charmante vallée du Florival qui mène aux sommets des Hautes Vosges. Il est  mi-chemin exactement (25 km) des villes de Colmar et Mulhouse.
Intérêt touristique des Environs immédiats

C'est en 1871 que Jean Dirler fonda les Vins Dirler en s'installant comme "gourmet" dans le village de Bergholtz. L'exploitation viticole ainsi fondée continue depuis de génération en génération. Jean, Georges, Georges, Jean-Pierre et aujourd'hui Jean constituent les 5 générations successives de vignerons. En 1998 Jean épouse Ludivine, fille de Léon et Nicole Hell-Cadé vignerons à Guebwiller.
A partir du millésime 2000, l'exploitation reprend les parcelles de vignes des parents de Ludivine et le Domaine adopte le nom de Dirler-Cadé. L'entreprise familiale exploite à présent 18 hectares de vignes, dont 42 % sont classés Grand Cru SaeringSpiegelKessler ou Kitterlé.

En 1998, Jean et Jean-Pierre Dirler ont choisi d'écrire un nouveau chapitre à l'histoire de la maison, en se lançant dans une viticulture Bio-dynamique, pour un plus grand respect de l'environnement et des sols et une qualité des vins encore supérieure...

Ce Sylvaner  est issu de deux parcelles en sélection massale, l’une située dans la Heisse Wanne au cœur du Grand Cru Kessler à Guebwiller, plantée en 1958 ( substrat de grès vosgien du Bundsandstein, donnant naissance à des sols sablo-argileux rougeâtres assez profonds)  et l’autre, à la limite du Grand Cru Saering à Guebwiller, plantée en 1969 ( calcaire de l’Oligocène et de grès du Bundsandstein).

Vinification : Pressurage des raisins entiers. Levures indigènes. Fermentation en cuve inox et élevage sur lies en foudre de 150 ans.

Analyse du vin :   Alcool : 13.2% by vol.   Sucre résiduel : 3 g/l   Acidité (équ. H2SO4) : 3.92 g/l

Dégustation : la robe est jaune très pâle, aux reflets or-gris. Le nez est plutôt discret, sur le citron mûr, le gingembre et la craie humide. La bouche est longiligne, tendue par une (très) fine acidité, avec une matière ample et aérienne à la fraîcheur cristalline, qui vous impacte le palais telle une lame d'acier. C'est classieux et pur, et devrait plaire aux amateurs de déco nordique ultra sobre, car il n'y aucun chichi ou tralala pour égayer l'affaire (mais c'est ça qu'est bon !) La finale prolonge la tension sans faillir, tout en la soulignant d'une fine mâche crayeuse subtilement citronnée, avec une persistance sur des notes salines et le gingembre.

"Les vieilles vignes font leur effet ! Pamplemousse, fleur d’aubépine au nez. Vin pur, profond, de l’équilibre et de la personnalité."

Vinous par Ian d’Agata 91/100

Accords à table : Huîtres, Endives grillées caramélisées, Solette en croûte de noisettes, Légumes cuits vapeur, Pot au feu et ses crudités, Escargots à l’alsacienne, Choucroute et palette fumée




Associated or complementary products



Le jardin de mon père MMXVIII
18,00

Côte du Rhône 2018
11,95

Number of results per page: 1 3 15