Salvaje blanco L18
  • Salvaje blanco L18
  • Salvaje blanco L18

Salvaje blanco L18

Référence: baranvalen
Producteur : Barranco Oscuro


Salvaje blanco L18 n'est pas en stock aujourd'hui.
Nous vous préviendrons par email dès qu'il sera disponible :

Nom :
Société :
Email :
Téléphone :








Vin d'Espagne - Vin blanc - Bouteille de 75 cl - Servir à 12-14 °C

Vin sans aucun intrant, sulfites inclus 

Ce vin étant en "vin d'Espagne" nous ne pouvons indiquer le cépage et la région de production. Vous les trouverez sur vins-etonnants.info

La cuvée  Salvaje Blanco est élaborée avec des raisins de la même variété provenant de deux parcelles très différentes.

Environ 800 souches ont été plantées à Cerro Las Monjas en 1986. Des sols de schiste argileux, très pauvres, à environ 1330 mètres d'altitude. Des rendements ridicules qui n'atteignent pas un demi-kilo par souche.

De plus, 500 souches ont été plantées dans plusieurs parcelles sur les coteaux de Barranco Oscuro , d’une hauteur d’environ 1 300 mètres, plantées entre 1996 et 1998 dans des sols où les argiles prédominent, toutes taillées en double cordon.

Vendanges manuelles comme dans tous les vins du domaine. Le moût est obtenu par pressurage direct une fois les raisins égrappés, passant dans des cuves en  inox pour démarrer la fermentation alcoolique spontanée avec les levures indigènes présentes dans le milieu, sans aucun ajout. Il n’ya aucune manipulation de la température de fermentation mais la fraîcheur des nuits d’automne est exploitée (la cave est a une hauteur de 1280 mètres). Un mois après les vendanges, le vin est transféré dans un fût d'un an jusqu'à sa mise en bouteille. Aucun dioxyde de soufre ni aucun autre type d'additif ou de conservateur n'a été utilisé. Il n'a pas été soumis à des processus de stabilisation accélérés. Non clarifié, légèrement filtré dans la mise en bouteille. Il peut contenir des sédiments produits par le vin lui-même au fil du temps.

Tous les vignobles sont cultivés naturellement, aucun herbicide, pesticide ou engrais synthétique n'est utilisé. Tous les deux ans, un apport de compost contribue à retenir l’eau des rares pluies. Juste un peu de soufre en juin qui ne laisse aucun résidu (pas de cuivre).

Dégustation : la robe est jaune paille légèrement trouble. Le nez est intense et complexe sur le coing, la tarte tatin et la poire séchée, et une note résineuse/terpénique qui apporte de la niaque et de la fraîcheur. La bouche est de belle ampleur, déployant une matière dense et mûre, à la limite du tannique, et tendue par une acidité éclatante – mais pas du tout agressive. La finale est tonique, franche, avec un mélange  d'amertume – écorce d'orange – et d'astringence crayeuse, soulignée et prolongée par une acidité "rayon laser'. Peut-être pas un grand vin, mais on en est pas loin.  




Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...



Clos des Cistes 2003
110,00

Dolcetto d'Alba Davi 2017sans soufre ajouté
7,90

Nombre de résultats par page : 1 3 15