Montrieux rouge 2013

 En stock

17,90

Référence montvend13

Producteur : Montrieux (Emile Hérédia)

Points cadeaux : 1

Vin rouge - Bouteille de 75cl - Vin de France - garde : jusqu'en 2020 - température de service : 16-18° carafage 3 h minimum - servir sur charcutailles, pot au feu, volaille rôtie...

an

 Issu de vieilles vigne de plus de 50 ans plantées sur des coteaux argilo-calcaire avec silex en surface. Après une vendange manuelle, les raisins sont encuvés pour une macération. C'est cette macération sans trituration qui donnera au vin son fruit et sa persistance en bouche. Elevage d'au moins un an en cuve. C'est un vin polyvalent et même certains poissons.

Vin de France oblige, il faut aller sur vins-etonnants.info pour connaître le cépage et la région de production.

9 parcelles différentes constituent la cuvée de ce blanc, des vieilles vignes centenaires pour certaines, avec des variétés diverses. C'est cette association qui donnera au vin sa complexité et sa particularité. Les coteaux exposés plein sud lui apporteront ce gras et cette richesse qu'ont les raisins qui poussent au soleil. Après un pressurage direct le jus est vinifié en barrique anciennes qui permettent des fermentations longues, dans notre cave naturelle sans que le chêne ne vienne interférer dans le goût du vin. L'élevage est d'un an en barrique. Ce sont des vins qui se boivent surtout sur les viandes blanches et les fromages. Une petite dose de soufre (20 mg par litre) est incorporé à la mise en bouteille.


Les sols sont argilo-calcaire avec par endroit des silex en croûte. Les vignes sont plantées avec une densité moyenne de 7 500 pieds à l'hectare. 10% des vignes ont moins de 25 ans, 90% des vignes ont plus de 50 ans.

Depuis 1999 le vignoble est conduit en bio. Le respect de l'environnement et la vie du sol sont nos objectifs principaux.
Dans cet esprit, la totalité des vignes sont travaillées au cheval par Alain Pronko et sa jument Bulle.

Travailler les sols au cheval ne s'improvise pas il faut savoir quand effectuer les passages et adapter ses outils en permanence. Il faut aussi savoir dresser et utiliser au mieux les capacités du cheval. C'est pour toutes ces raisons que je préfère confier cette mission d'importance à un vrai professionnel.

Les vignes sont buttées en hiver et décavaillonnées au printemps. Il faut parfois recommencer l'opération en début d'été. Pour le milieu du rang nous utilisons un rolo faca fabriqué par Alain et adapté sur mesure à nos vignes.
Passer le 15 aôut nous ne roulons plus l'herbe. La vigne est en fin de pousse et a besoin de moins d'éléments nutritifs, la concurrence avec l'herbe deviendra positive. Cette herbe si redoutée des vignerons conventionnels et des bio industriels va en cas de pluie être la première à absorber l'eau et ainsi nous permettre d'aller jusqu'à la maturité complète des raisins en évitant la pourriture.

Les traitements contre les maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium, black rot) sont fait à partir des produits traditionnels, soufre et cuivre, mais à des doses très faibles, moins de 2 kg de cuivre métal par an et par hectare.

Nous utilisons un matériel ultra léger (moins de 200 kg) autoporté qui nous permet aussi de ne pas tasser les sols (photo). Quand le raisin est mûr et pas avant, nous vendangeons à la main en caisse. Les caisses sont transportées en camion pour que le raisin arrive au plus vite et entier à la cave.