Mâcon Bussières TVV 2013

 En stock

19,50

Référence texmabus

Producteur : Texier (Éric)

Points cadeaux : 1

Cépage Chardonnay - Région Bourgogne - Vin blanc sec - Bouteille de 75 cl - AOC Mâcon Bussières - Garde : jusqu'en 2020 - Servir à 10-12 °C - Accompagne parfaitement les sauces à la crème sur des viandes blanches, comme par exemple les volailles de Bresse aux morilles. Sa vivacité lui permet souvent des accords harmonieux avec la cuisine subtilement épicée, thaï ou indienne. Il est aussi très apprécié seul à l’apéritif.

Un millésime très tendre qui vient considérablement arrondir l’habituelle tension associée au terroir austère de
Bussières. A boire dans les 2-3 ans qui viennent, sur sa formidable exubérance aromatique. Levures indigènes, 
élevage sur lies en vieux fûts et 30 milligrammes de SO²

La production de vins du Mâconnais peut surprendre les amateurs des vins d’Eric Texier , dont on connaît surtout les vins du Rhône. Fondamentalement attaché aux terroirs et aux savoir faire bourguignons, source de sa passion du vin et de son apprentissage de la vigne et du chai, il applique cet esprit dans sa production, et garde toujours une place dans sa cave pour quelques fûts de Mâconnais. Il vinifie chaque année une petite quantité de raisins de Chardonnay.

-100% Chardonnay
-Vendanges mi-septembre en général
-AOC de 3048 ha en production

-Vigne de 80 - 100 ans.
-Coteaux orientation sud, contigus à la Roche de Solutré. 
-Sol argilo-calcaire de type bathonien 

Vinification et élevage
Pressurage pneumatique, débourbage naturel à froid. Fermentation sans levurage en fûts de chêne de 2 à 5 vins. Bâtonnage adapté selon millésime. Pas d' utilisation du SO² avant la mise. Élevage en fûts pendant 12 à 18 mois.


La vigne
Le vignoble de Mâcon Bussières est au sud du village de Bussières, en pente douce versant sud en direction du ruisseau La Petite Crosne. Le vignoble est planté en Chardonnay, avec une densité de 8000 pieds/ha et conduit en arcure mâconnaise, un mode local très spécifique. La vigne de plus de 80 ans est soignée de façon très naturelle et fertilisée par apport de fumure.


Le terroir
Le village de Bussières est dans le secteur sud du Mâconnais, environ 15 km à l’ouest de Mâcon, au nord de la célèbre Roche de Solutré. Ce secteur marque la limite sud des sols calcaires typiques de Bourgogne. Le climat est tempéré à l’exception du mois de février très froid et des mois de juillet et d’août particulièrement chauds. La moyenne des précipitations annuelles est de 800 mm.



L’Histoire du vignoble

Comme dans toute la Bourgogne, le vin a façonné l’histoire du Mâconnais. Les premiers écrits mentionnant les vins de la région remontent au poète romain Ausone (310-390 av JC) qui résidait à Bordeaux et qui a écrit sur les régions de vignoble jusqu’en Allemagne. Plusieurs centaines d’années plus tard, en 910, l’Abbaye de Cluny - que le Pape Urban II désignait comme la lumière du monde - fut fondée et démarra la production de vins. Cluny, pendant 400 ans, fut la plus grande et le plus puissante des abbayes d’Europe, et produisait en grande quantité les vins du Mâconnais mais aussi de Gevrey Chambertin plus au nord en Bourgogne. Les vins des moines de Cluny étaient réputés localement, et c’est seulement au 17ème siècle qu’ils ont acquis leur vaste notoriété lorsque les vins furent transportés jusqu’à Paris. Après la révolution française ils voyagèrent jusqu’en Belgique, en Hollande et en Allemagne. Ils sont aujourd’hui réputés partout dans le monde.