Fides 2014

39,00

Fides 2014 n'est pas en stock aujourd'hui.
Nous vous préviendrons par email dès qu'il sera disponible :

Nom :
Société :
Email :
Téléphone :

Référence morgfid

Producteur : Morgat Eric

Points cadeaux : 1

Vin blanc sec - Région Loire Anjou - Bouteille de 75cl - AOC Savennières - T° de service 8-10°C - Garde sur 20 ans

 
Nouveau nom de la cuvée L'Enclos.
 
 
"Élaborer un grand vin est avant tout une idée, précisément une culture qui s’enracine sur des moyens naturels comme la qualité d’un terroir, et des moyens humains à mettre en oeuvre. N’avoir aucune concession sur ce qui nous appartient de faire, mais prendre le risque de lâcher prise et laisser la nature tracer sa voie. Pour des vins vivants et précis, il convient d’aller à l’épure, à l’essentiel. Se dépouiller de tous les artifices rassurants que la technologie nous propose. Se lancer dans l’action comme si tout ne dépendait que de nous, mais accepter que tout nous échappe. Et tout réinventer à chaque millésime.

2014 Un millésime en trois actes.

Premier acte : Le printemps selon les Quatre Saisons de Vivaldi

Après un hiver remarquablement doux, le printemps magnifique lance la vigne dans sa course jusqu’aux vendanges avec deux semaines d’avance par rapport à la normale et un mois comparé à 2013. Ce printemps nous fait du bien.

Deuxième acte : Un été aux teintes désespérées du Champs de blé aux corbeaux de Van Gogh

En crescendo, avec juillet maussade où la vigne perd son avance. Puis août, terriblement froid et pluvieux. Un record. Si la vigne profite de ce breuvage abondant tombé du ciel pour se développer de manière prolifique et anarchique, les raisins restent vert foncé et le vigneron blanc d’effroi.

Troisième acte : Septembre, saisi par une chaleur d’été, joue le Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy

Tout bascule le 25 août exactement. Pendant vingt jours l’absence totale de pluie et les températures hors normes font mûrir les raisins au-delà de toute espérance. Fin septembre des vendanges estivales me font perdre tous mes repères. La vigne n’oublie rien et le vin ne peut réaliser qu’une synthèse de ce que les raisins ont concentré. Synthèse entre le sol, le climat et notre travail. Nous avons pris goût aux exigences vers lesquelles 2013 nous avait obligés. Le méticuleux travail à la vigne et le temps passé à préparer chaque grappe, qui avaient été poussés à son paroxysme en 2013, sont maintenant dans nos moeurs comme une évidence.

 
 
Fermentation et élevage en fût de 400 litres pendant un an, sans soutirage. Quelques semaines avant les vendanges suivantes les fûts sont assemblés en cuve, et le vin reste encore un an sur lies fines. Après 22 mois d’élevage le vin est mis en bouteille après une légère filtration.
 
A lire une belle analyse du terroir de Savennières avec une verticale de L'Enclos

Descriptif du domaine et du vigneron :
Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2011 :
« Éric Morgat produit un savennières issu de très faibles rendements, ramassé mûr et élevé sous bois. Il recherchait la rondeur plutôt que le caractère incisif du chenin, sur son terroir cultivé en agriculture biologique. Sur les derniers millésimes, on assiste à un changement de style avec des vins plus droits. »
 
Les meilleurs vins de France 2011 : domaine classé *

« Éric Morgat, né sur la rive sud, est désormais ancré sur Savennières, où il fête son douzième millésime. Il s’est constitué un rare vignoble, encore jeune mais sur des emplacements précieux, comme La Roche-aux-Moines ou un splendide coteau replanté à La Pierre Bécherelle. Aujourd’hui, son Enclos vient du secteur de Beaupréau. Depuis 2004, les vendanges se font sur des chenins dorés sans botrytis, vinifiés en fûts (20 % de neufs), avec des fermentations malolactiques partielles (à 50 % dans les 2008). Des chenins d’une rare précision pour l’Anjou. La seconde étoile n’est pas loin… »

 
Carnet de vigne, Omnivore 2e Cuvée :
« Le vigneron : les Morgat avaient les pieds dans le Layon depuis des siècles. « Quand tu es de l’autre côté de la Loire, les coteaux de Savennières font rêver. » Éric a réalisé son souhait. On lui a proposé, là, un petit bout de vignes et une maison à retaper, elle aussi. Il a défriché puis a vite été happé par un incroyable coteau en surplomb du fleuve qu’on avait abandonné parce que trop compliqué à travailler. Là encore, le vin était loin : il fallait arracher pour semer (des légumineuses qui vont oxygéner la terre pour la réparer) et enfin pouvoir planter des bois sélectionnés. Il le fait avec acharnement. Et maintenant que le jus commence à poindre, le voilà qui se retourne sur le terrain de jeu de son enfance pour y retrouver le jus liquoreux. »
 
Le Chemin des Vignes, Vallée de la Loire :

 « Éric Morgat a quitté le Château du Breuil, le domaine familial dans les Côteaux-du-Layon (mais il y a récemment racheté et planté un hectare) et traversé la Loire pour s’installer à Savennières en 1995, bien décidé à devenir une figure majeure de l’appellation. Il a déjà œuvré, avec d’autres, pour que les vendanges soient totalement manuelles et pour que la chaptalisation disparaisse. Il espère qu’on interdira bientôt les traitements chimiques sur le rang. Il a planté récemment 1,5 hectare de vignes sur le Clos de la Pierre Bécherelle, un coteau très pentu plongeant sur la Loire, en exposition sud/sud-est. Ensuite la belle parcelle du plateau de Savennières produit la cuvée de L’Enclos, un terroir de 4,5 hectares de sables éoliens sur schistes plantés en plusieurs étapes depuis 1995. Chez Éric Morgat, les sols sont travaillés, les vendanges se font à maturité, en plusieurs passages si besoin, les vinifications et l’élevage s’effectuent en fûts de chêne avec bâtonnage, et la fermentation malolactique n’est pas empêchée. Éric Morgat réfléchit, expérimente et innove. »

Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...

Nombre de résultats par page : 1 3 15


Pinot Noir dans l'air du temps 2015
Carrel (Jeff)
Pinot Noir dans l'air du temps 2015

 En stock

6,50
Nombre de résultats par page : 1 3 15