Petraea XCVII-MMVII

60,00

Petraea XCVII-MMVII n'est pas en stock aujourd'hui.
Nous vous préviendrons par email dès qu'il sera disponible :

Nom :
Société :
Email :
Téléphone :

Référence boupetmmv

Producteur : Boulard F. et Fille (Champagne)

Points cadeaux : 2

Champagne (Montagne de Reims) - puissant et vineux - bouteille de 75cl - garde 2015-2020 - Température de Service : 10 - 12° carafage recommandable - peut servir pour l'apéritif mais sera tellement meilleur avec du homard, un chapon ou un chaource crémeux

CUVEE DEFINITIVEMENT EPUISEE. ELLE SERA DE RETOUR EN 2020 !

UN PEU DE PATIENCE DONC


Le nom Petraea provient de la variété de chêne, le quercus petraea, qui fournit les merrains les plus fins dans la fabrication des fûts de chêne. Cette cuvée est assemblée avec le principe original de la solera utilisée principalement pour les vins mutés comme en Andalousie pour le Xéres. L'intérêt de ce système est d'assurer au vin une continuité de style et de qualité. Selon le principe en jeu, on s'assure la maîtrise des assemblages dans lesquels l'adjonction d'un vin jeune à un vin plus âgé confère au premier les caractéristiques du second. Il permet ainsi d'assurer une présence de vins anciens dans l'assemblage : une solera démarée depuis 50 ans comportera toujours une présence, même minime, de vins de 50 ans d'âge, puisque que l'on ne prélève chaque année qu'une partie du volume total.

Francis Boulard en vrai !
http://www.youtube.com/watch?v=1rkSDpQeizc

Cette base de 75% de vieux vins de réserve permet d'assurer une qualité constante quel que soit le millésime, tout en préservant la typicité des terroirs. Vous trouverez donc dans cette cuvée, les millésimes 97, 98, 99, 2000,2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007.  Chaque année est vinifiée et élevée en fûts de chêne séparement, par terroir et par cépage. Les barriques utilisées sont des barriques bourguignonnes et bordelaises de 3 vins avec 10% de pièces neuves traditionnelles champenoises de 205 litres. L'assemblage n'est réalisé que juste avant la mise en bouteille. Ensuite, chaque année, la dernière vendange, vinifiée et élevée séparément, sera introduite pour représenter un quart du volume total. De cet assemblage, on prélève ensuite la quantité que l'on vient d'ajouter pour assurer la mise en bouteille.Le résultat est vraiment bluffant. Et Petraea reste, pour nous, un des meilleurs rapport qualité/prix dans les grandes cuvées et rivalisera avec les meilleurs. A la fois gras, fruité, minéral, vineux, nerveux, ample, aérien en bouche enrobé d'un boisé élégant. Du bel ouvrage qui satisfera les palais les plus exigeants tant à l'apéritif qu'en accompagnement de repas. Il faut généralement du repos en cave pour lui permettre de s'affiner. Eh oui, les vins de Champagne se bonifient avec le temps !

Mise en bouteille : 23 octobre 2008

Dégorgement : 24 février 2012


Commentaires d'un dégustateur oenophile sur
http://www.chateauloisel.com/vin/champagne/raymond-boulard.htm

Commentaires du magazine belge In Vino Veritas que nous vous recommandons chaudement dans le numéro ne novembre/décembre 2006.




D'Epernay au massif de St Thierry
Les champagnes Raymond BOULARD sont le fruit des trois cépages traditionnels cultivés, à flancs de coteaux, sur l'exploitation familiale répartie, sur 10,25 hectares. Un savoir faire ancestral perpétué depuis cinq générations (1792) 

Francis Boulard applique une culture respectueuse de l'environnement :
Fumure organique. Amendement organique : écorces fraîches de feuillus et fumier de bovin, guano. Palissage manuel soigné pour une bonne répartition des rameaux et des grappes. Tout l'été, effeuillage manuel léger à la cisaille - aération des grappes, sur la face est du cordon. Vendange en vert si nécessaire *en prévention* taille courte. Vendange manuelle : *tardive * pour obtenir une maturité optimum, un degré naturel élevé et des arômes épanouis. Cueillette : vendange manuelle accompagnée de tries sévères sur le cep. Chaque année, après vendange, labour profond à la charrue d'hiver sur l'ensemble du vignoble.

Depuis janvier 2001, conversion NON certifiée et essais comparatifs (vignes et vins) sur une petite partie (1ha20 en 2004) du vignoble en culture bio-dynamique. Fermentation alcoolique : Levures indigènes naturelles ou sèches sélectionnées si inactivité des levures naturelles. Fermentation malolactique : réalisée ou non, totale ou partielle, suivant le style et les caractères spécifiques de chaque terroir, cuvée ou millésime.

Passage au froid réalisé sur l'ensemble des cuvées. Excepté : coteaux rouge, rosé et cuvée fûts de chêne.Dosage : de 0 g./L. les *Brut Nature* non dosés - aux Bruts de 5 à 8 g./ L. de Moût Concentré de Raisin, le MCR. Utilisation du MCR pour un dosage neutre, afin de conserver l'authenticité, la pureté d'expression des arômes du vin, du cépage et des terroirs.
Une technique d'assemblage très originale.

Mise en bouteille en octobre 2008 et dégorgement en février 2012